Qu’est-ce que la dysménorrhée primaire?

La dysménorrhée primaire, ou douleurs menstruelles, touche presque toutes les femmes. Apprenez-en plus à son sujet.

En quoi consiste la dysménorrhée primaire?

Le terme dysménorrhée signifie difficulté ou perturbation reliée au flux menstruel. Nous utilisons souvent les termes douleurs ou crampes menstruelles pour parler de dysménorrhée, et on en distingue deux types : primaire et secondaire.

La dysménorrhée primaire correspond à une douleur récurrente de type crampe qui se manifeste lors des règles, et ce, en l’absence d’un problème de santé sous-jacent qui pourrait en être la cause. La dysménorrhée secondaire, quant à elle, se définit par une douleur menstruelle reliée à un problème de santé identifiable, par exemple l’endométriose.

La dysménorrhée compte parmi les problèmes gynécologiques qui poussent le plus souvent les femmes à consulter un médecin. Dans certains groupes d’âge, jusqu’à 90 % des femmes se plaignent de dysménorrhée. Dans certains cas, les symptômes peuvent être graves et nuire au fonctionnement normal.

La dysménorrhée primaire débute habituellement à l’adolescence, lorsque les cycles ovulatoires sont déclenchés. La cause de la dysménorrhée primaire n’est pas parfaitement élucidée, mais la plupart des symptômes peuvent s’expliquer par l’action de molécules que le corps de la femme fabrique lors des cycles ovulatoires, appelées prostaglandines. Plusieurs mécanismes sont impliqués dans la survenue de la douleur ressentie.

Quels sont les facteurs de risque de la dysménorrhée primaire?

La dysménorrhée primaire touche beaucoup de femmes, mais elles ne sont pas toutes affectées de la même manière. Certains facteurs qui augmentent le risque de souffrir de dysménorrhée primaire ont été identifiés, l’âge étant l’un des plus importants. En effet, ce trouble incommode davantage les adolescentes que les femmes plus âgées.

Parmi les autres facteurs de risque, notons :

  • apparition précoce des premières menstruations;
  • flux menstruel abondant;
  • durée prolongée des menstruations;
  • antécédents familiaux de dysménorrhée primaire.

Quels sont les signes et symptômes de la dysménorrhée primaire?

Le symptôme caractéristique de la dysménorrhée primaire est la douleur de type crampe qui débute dans les heures qui précèdent ou qui suivent le début des menstruations. Les douleurs sont principalement ressenties dans le bas de l’abdomen, mais peuvent également s’étendre au bas du dos, aux cuisses et aux hanches. Les symptômes durent en général moins d’une journée, mais peuvent persister pendant deux à trois jours.

Les douleurs peuvent être associées à d’autres symptômes tels que :

  • diarrhée;
  • nausées;
  • vomissements;
  • fatigue;
  • maux de tête;
  • étourdissements.

Les symptômes ne sont pas nécessairement les mêmes d’un cycle menstruel à un autre. De plus, les symptômes et leur intensité varient d’une femme à l’autre. En effet, ils peuvent être graves et affecter le fonctionnement normal chez certaines femmes, ou être très légers et à peine perceptibles chez d’autres. La dysménorrhée primaire est une cause importante d’absentéisme à l’école et au travail chez les femmes.

Si vous pensez souffrir de dysménorrhée primaire, il est recommandé d’en parler à un médecin. Il vous posera des questions et fera des examens pour s’assurer qu’aucun autre problème n’est à l’origine de vos symptômes. Comme mentionné précédemment, la dysménorrhée peut découler d’un problème de santé sous-jacent.

Pour des renseignements sur le soulagement des douleurs menstruelles associées à la dysménorrhée primaire, lisez le texte « Comment soulager les douleurs menstruelles? ».

×

Envoyer à un ami

Qu’est-ce que la dysménorrhée primaire?

La dysménorrhée primaire, ou douleurs menstruelles, touche presque toutes les femmes. Apprenez-en plus à son sujet.
De :
À :

Chargement en cours...