Diabète : le rôle de l'insuline

Différents types d’insuline de synthèse destinés aux diabétiques sont offerts sur le marché. Voici un petit guide pour vous y retrouver.

Qu'est-ce que le diabète?

Le diabète est une maladie de plus en plus courante qui affecte de 5 % à 7 % de la population canadienne. On évalue qu’une proportion additionnelle de 3 % à 5 % de Canadiens souffrent de diabète sans le savoir. Tout indique que ces chiffres augmenteront lors des prochaines années. Ainsi, au Canada, le diabète est en train de devenir un véritable problème de santé publique.

Le corps humain est composé de milliards de cellules qui ont besoin de carburant pour fonctionner : le glucose (sucre), qui se trouve dans le sang. Le glucose sanguin provient principalement de l’alimentation, mais une partie est produite par le foie. L’insuline est l’hormone qui permet aux cellules de l’organisme d’utiliser le glucose comme source d’énergie. Chez les personnes atteintes de diabète, l’insuline est absente, insuffisante ou ne fonctionne plus adéquatement. L’insuline est absolument nécessaire pour maintenir la glycémie (taux de glucose sanguin) dans les valeurs souhaitables.

Les types de diabète

Il existe principalement trois types de diabète : type 1, type 2 et diabète gestationnel.

Le pancréas des personnes atteintes de diabète de type 1 ne sécrète que très peu ou pas d’insuline. Voilà pourquoi elles doivent obligatoirement s’administrer de l’insuline tous les jours, grâce à des injections ou à une pompe à insuline. Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, le pancréas fonctionne toujours, mais produit de l’insuline en quantité insuffisante. Il arrive également que l’insuline ne soit pas bien utilisée par les cellules de l’organisme. L’insuline est donc parfois employée pour compléter l’action d’une alimentation adaptée à vos besoins, de l’exercice et des médicaments pris par la bouche. On parle de diabète gestationnel lorsqu’il apparaît pendant la grossesse. Une prise en charge optimale du diabète gestationnel est importante à cause des risques possibles pour la santé du bébé et de la mère.

Qu’est-ce que l’insuline et comment est-elle fabriquée?

L’insuline est une hormone naturelle fabriquée par le pancréas. Elle est composée d’une longue chaîne d’acides aminés; sur le plan biologique, il s’agit donc d’une protéine. Elle a été découverte en 1921 par Frederick Banting, un Canadien originaire de Toronto,  avec l’appui de son adjoint, Charles Best. À l’époque, ils se sont vu décerner le très prestigieux prix Nobel de la médecine. N’oublions pas qu’au début du XXe siècle, le diabète était une maladie considérée grave et mortelle pour laquelle il n’existait aucun traitement médical. Heureusement, les temps ont bien changé!

Pendant de nombreuses années, l’insuline qu’utilisaient les personnes atteintes de diabète était d’origine animale. Elle ressemblait beaucoup, sans être identique, à l’insuline fabriquée par le pancréas humain. De nos jours, on utilise surtout des insulines de synthèse, fabriquées en laboratoire. Ces insulines sont des reproductions génétiques qui copient exactement l’insuline humaine.

Quels sont les types d’insuline sur le marché?

Il existe différents types et formulations commerciales d’insuline. Les différentes insulines sont classifiées selon leur rapidité et leur durée d’action. Ainsi, on retrouve les insulines suivantes :

  • à action très rapide (Apidra®, Humalog®, NovoRapid®, etc.);
  • à action rapide (Humulin® R, Novolin® ge Toronto, etc.);
  • à action intermédiaire (Humulin® N, Novolin® ge NPH, etc.);
  • à action prolongée ( Lantus®, Levemir®, etc.);
  • prémélangées (deux types d’insuline dans la même formulation, souvent une à action très rapide ou rapide et une à action intermédiaire; Humalog® Mix 25, Humulin® 30/70, Novolin® ge 30/70, NovoMix 30, etc.).

En général, plus une insuline agit rapidement, moins sa durée d’action est longue, et vice versa. L’avantage de combiner plusieurs types d’insuline est d'imiter la sécrétion normale d’insuline par le pancréas sur 24 heures, avec des « pics » au moment des repas et un niveau de base le reste du temps.

Quand commencer l’insuline?

Si vous souffrez de diabète de type 1, le traitement à l’insuline commence dès le diagnostic. Si vous souffrez de diabète de type 2 et que votre glycémie n’est pas bien maîtrisée à l’aide de la diète et des médicaments, votre médecin souhaitera peut-être commencer l’insuline. Ne voyez pas cela comme un échec. Cela fait partie du cours normal de la maladie. Le diabète progresse habituellement avec le temps. Éventuellement, il arrive un moment où l'on a besoin d’intensifier le traitement. Parfois, l’insuline peut être débutée dès le diagnostic, lorsque la glycémie est très élevée.

Plusieurs personnes vivant avec le diabète peuvent parvenir à maîtriser leur diabète sans insuline pendant longtemps, mais tout de même avoir besoin d’un traitement à l’insuline à un certain moment. Bien que l’idée de s’injecter de l’insuline puisse déplaire à plusieurs personnes, la plupart s’adaptent très bien à cette nouvelle réalité. Dans certains cas, le recours à l’insuline ne sera que temporaire; dans d’autres, non. Tous les moyens sont bons pour arriver à maîtriser la glycémie, y compris l’insuline. Maintenir votre état de santé est la priorité.

Comment l’insuline est-elle administrée?

L’insuline est le plus souvent administrée par voie sous-cutanée (sous la peau), et ce, grâce à différents dispositifs:

  • Seringues à insuline. On prélève l’insuline d’une petite fiole à l’aide d’une seringue et on injecte sous la peau.
  • Stylos injecteurs d’insuline. Ce sont des petits dispositifs ayant l’apparence d’un gros stylo qui contiennent une cartouche d’insuline et une aiguille jetable. Faciles à utiliser et à transporter, ils simplifient la mesure d’unités d’insuline à injecter.
  • Pompe à insuline. Il s’agit d’un petit appareil qui contient de l’insuline, ayant le format d’un téléavertisseur. Grâce à un dispositif de perfusion, il est relié à la personne par un tube de longueur variable. On programme la pompe pour que des quantités prédéterminées d’insuline soient injectées au cours de la journée. On peut administrer des doses supplémentaires (« bolus ») si nécessaire, comme aux repas.

Un suivi étroit de la glycémie, c’est capital!

Si vous devez utiliser l’insuline pour maîtriser votre diabète, il est essentiel que vous suiviez rigoureusement votre glycémie. Un suivi étroit vous permettra d’éviter les ennuis reliés aux épisodes d’hyper et d’hypoglycémie. Le choix d’un lecteur de glycémie adapté aux besoins d’une personne utilisant l’insuline, tel que le Contour Next USB, facilitera le suivi de votre glycémie et vous aidera à atteindre vos objectifs.

Pour plus de renseignements sur le traitement du diabète ou sur l’insuline et ses modalités d’administration, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

En collaboration avec Contour Next USB

×

Envoyer à un ami

Diabète : le rôle de l'insuline

Différents types d’insuline de synthèse destinés aux diabétiques sont offerts sur le marché. Voici un petit guide pour vous y retrouver.
De :
À :

Chargement en cours...