Diabète et autosurveillance de la glycémie

Si vous souffrez de diabète, prendre fréquemment la mesure de votre glycémie est capital pour éviter de graves ennuis de santé.

Qu'est-ce que le diabète?

Le diabète est une maladie de plus en plus courante qui touche environ de 5 % à 7 % de la population canadienne. On évalue qu’une proportion additionnelle de 3 % à 5 % de Canadiens souffrent de diabète sans le savoir. Tout indique que ces chiffres augmenteront au cours des prochaines années. Ainsi, au Canada, le diabète est en train de devenir un véritable problème de santé publique.

Le corps humain est composé de milliards de cellules qui ont besoin de carburant pour fonctionner : le glucose (sucre), qui se trouve dans le sang. Le glucose sanguin provient principalement de l’alimentation, mais une partie est produite par le foie. Le diabète est causé par un dérèglement de l’organisme qui ne parvient plus à bien utiliser le glucose sanguin. L’insuline est l’hormone qui permet à l’organisme d’utiliser le glucose. Chez les personnes atteintes de diabète, l’insuline est insuffisante ou ne fonctionne plus adéquatement.

Qu’est-ce que la glycémie?

C’est le nom médical pour désigner le taux de glucose sanguin. Parce que les cellules n’arrivent pas à « consommer » le glucose, celui-ci s’accumule dans le sang. Ce phénomène s’appelle l’hyperglycémie. Chez les personnes atteintes de diabète, on veut éviter l’hyperglycémie à tout prix, car c’est elle qui entraîne des problèmes médicaux. Plus une personne est exposée à l’hyperglycémie, plus elle risque d’être affectée par les conséquences du diabète.

Pourquoi faut-il traiter le diabète?

Le traitement du diabète est important pour deux raisons. La première est qu’une personne en état d’hyperglycémie peut souffrir de certains symptômes à court terme, dont certains peuvent être très graves. La deuxième, c’est que l’exposition prolongée à l’hyperglycémie entraîne des complications médicales importantes. Les organes les plus affectés sont le cœur, les vaisseaux, les nerfs, les yeux et les reins. Le risque de décès à cause d’un problème cardiovasculaire comme l’infarctus du myocarde (crise cardiaque) augmente de façon importante pour la personne atteinte de diabète. Ceci n’est qu’un exemple de problèmes médicaux auxquels s’expose une personne qui maîtrise mal son diabète.

Quelles sont les modalités de traitement?

La base du traitement du diabète réside dans l’alimentation et dans l’exercice. Des modifications au mode de vie en ce qui concerne ces deux éléments, bénéficient à la majorité des personnes
atteintes de diabète, et permet de réduire leur glycémie. Les médicaments, incluant les antidiabétiques oraux (médicaments pris par la bouche pour abaisser la glycémie) et l’insuline viennent compléter l’effet apporté par les changements du mode de vie. Leur rôle est essentiel.

Qu’est-ce que l’autosurveillance de la glycémie?

Les personnes vivant avec le diabète, surtout celles qui utilisent l’insuline, doivent surveiller de près leur glycémie pour qu’elle demeure toujours dans les valeurs recommandées. L’autosurveillance de la glycémie (ASG) consiste à mesurer et à surveiller soi-même sa glycémie à l’aide d’un appareil, le lecteur de glycémie. La technique est simple : il suffit de se piquer le bout du doigt (ou un site alternatif), de prélever une goutte de sang et de la déposer au bout d’une bandelette réactive, insérée dans le lecteur. Les résultats apparaissent en quelques secondes.

L’ASG permet de suivre les variations de la glycémie et d’évaluer l’effet de certains facteurs sur cette dernière. Les facteurs qui peuvent faire varier la glycémie comprennent : l’alimentation, la consommation d’alcool, l’exercice, la maladie (une infection, par exemple), des changements à la médication, un stress intense, etc. N’oubliez pas de tenir un registre (carnet de glycémie) de toutes vos mesures, accompagnées de la date, du moment de la journée et des précisions sur les facteurs qui auraient pu influencer la valeur obtenue sur l’appareil.

Le fait de suivre votre glycémie vous permettra d'apporter les correctifs nécessaires pour un retour de la glycémie à des valeurs normales.

À quelle fréquence devrais-je effectuer mes tests de glycémie?

Cela dépend de chaque personne et de votre type de diabète. Il est primordial que vous vous entendiez de façon très claire avec votre médecin sur les valeurs de glycémie à atteindre (objectifs de glycémie) et sur la fréquence de vos tests. Respectez ses instructions à la lettre.

Quel appareil devrais-je choisir?

Le choix d’un lecteur de glycémie est capital parce que vous aurez à vous en servir tous les jours. Alors, optez pour un lecteur qui vous plaît et qui est facile à utiliser pour vous. Ce sont les deux critères de sélection les plus importants. Vous devez également tenir compte de vos capacités, de votre mode de vie et surtout de vos besoins. Par exemple, si vous utilisez de l’insuline rapide au moment des repas, optez pour un lecteur de glycémie capable de calculer vos doses d’insuline à votre place, en fonction du résultat de glycémie obtenu. L’usage d’un tel appareil, comme le FreeStyle InsuLinx, vous simplifiera la vie et permettra d’éviter les erreurs de calcul et les conséquences qui s’ensuivent. Plusieurs personnes abandonnent l’ASG, car leur appareil ne leur convient pas. L’ASG demande de la motivation et de la rigueur, alors il vaut mieux choisir l’appareil qui vous simplifiera la vie. Les produits de la gamme Freestyle, incluant également le FreeStyle Lite, le FreeStyle Freedom Lite et le Précision Xtra, sont reconnus pour allier la simplicité, la commodité et l’innovation technologique. Chaque appareil possède ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients. Vous devrez bien les connaître pour faire le bon choix. Votre pharmacien(ne), ou un membre de l’équipe du laboratoire chez Jean Coutu,
peut vous aider à faire le bon choix et vous renseigner sur l’usage optimal de ces appareils.

L’autosurveillance de la glycémie, est-ce difficile?

Le plus difficile est probablement d’inclure l’ASG dans sa routine quotidienne et de ne pas l’oublier ! Une fois que vous êtes à l’aise avec le lecteur, vous constaterez que ce n’est rien de bien compliqué. Vous devrez toutefois recevoir un enseignement complet de la part d’un professionnel lorsque vous vous procurerez l’appareil. Assurez-vous de bien comprendre chacune des étapes de son fonctionnement et posez autant de questions que nécessaire. Les fabricants de lecteurs de glycémie fournissent des instructions d’utilisation très claires que vous pouvez consulter à tout moment. Ils fournissent un numéro de téléphone sans frais pour obtenir un soutien immédiat et en tout temps, si vous éprouvez des difficultés avec votre appareil.

La surveillance de la glycémie est un élément clé de la prise en charge de votre diabète. Vous devez adhérer strictement aux recommandations de votre médecin à cet égard. Voilà une excellente façon de prendre le contrôle sur votre diabète.

Pour plus de renseignements sur l’autosurveillance de la glycémie, consulter votre médecin ou votre pharmacien.

En collaboration avec
Freestyle

×

Envoyer à un ami

Diabète et autosurveillance de la glycémie

Si vous souffrez de diabète, prendre fréquemment la mesure de votre glycémie est capital pour éviter de graves ennuis de santé.
De :
À :

Chargement en cours...