Survol sur
le diabète
de grossesse

Le diabète de grossesse peut parfois faire obstacle au bon déroulement de celle-ci. Heureusement, certaines mesures peuvent permettre de le maîtriser.

Le diabète de grossesse en quelques mots

Le diabète peut survenir à tout âge. Il se définit par une augmentation de la glycémie (taux de sucre sanguin), aussi appelée hyperglycémie. Il existe trois types de diabète : diabète de type 1, diabète de type 2 et diabète de grossesse (ou gestationnel). Ce dernier type se distingue des autres du fait qu’il survient durant la grossesse, persiste tout au long de celle-ci et cesse habituellement après l’accouchement.

Le diabète de grossesse n’est pas rare; il touche de 3 à 20 % des femmes enceintes au Canada. Étant donné les conséquences qu’il peut avoir chez la mère et le fœtus, son dépistage est effectué chez toutes les femmes enceintes entre la 24e et la 28e semaine de grossesse, et parfois plus tôt.

Certains symptômes peuvent suggérer la présence du diabète :

envies fréquentes d’uriner

envies fréquentes
d’uriner

soif persistante

soif persistante

appétit augmenté

appétit augmenté

vision brouillée

vision brouillée

fatigue

fatigue

Si vous ressentez des symptômes similaires ou tout autre symptôme inhabituel à n’importe quel moment de votre grossesse, consultez un médecin.

Les conséquences du diabète de grossesse

L’hyperglycémie non traitée peut avoir plusieurs conséquences importantes chez la mère au cours de la grossesse et après celle-ci : troubles visuels, hypertension artérielle, risque accru de diabète de type 2. Chez l’enfant à naître, l’hyperglycémie maternelle fait augmenter la production d’insuline, ce qui peut avoir, entres autres, les répercussions suivantes :

  • retard de croissance intra-utérin;
  • retard de développement des poumons;
  • troubles cardiaques;
  • naissance prématurée;
  • poids de plus de 4 kg à la naissance;
  • épisodes d’hypoglycémie postnatale.

Un bon contrôle de la glycémie dès que l’on se sait atteinte de diabète de grossesse permet de limiter les conséquences de la maladie.

La maîtrise de
la glycémie

En cas de diabète de grossesse, l’objectif thérapeutique consiste à maîtriser la glycémie de sorte qu’elle se maintienne dans un certain intervalle. Pour y arriver, la première étape consiste à modifier son mode de vie.

À ce chapitre, une diète appropriée peut faire une grande différence et, dans certains cas, permettre d’éviter le recours à la médication. Cependant, il ne faut pas adopter une diète qui réduirait excessivement le nombre de calories, car cela pourrait nuire à la croissance du bébé.

Par ailleurs, l’activité physique régulière est aussi bénéfique, car elle contribue à la santé générale de la mère et au maintien d’une glycémie adéquate.

Le traitement et le suivi de la glycémie

Malgré l’adoption des mesures décrites précédemment, il arrive que la glycémie ne soit pas suffisamment abaissée. Sans plus attendre, on doit alors envisager de recourir à un traitement médicamenteux. Le médicament préconisé pour le traitement du diabète de grossesse est l’insuline, sous forme injectable. Il est démontré que celle-ci est sûre et efficace durant la grossesse.

En vue d’atteindre l’équilibre glycémique, vous devrez suivre votre glycémie de près à l’aide d’un petit appareil (lecteur). Choisissez un lecteur qui vous convient, selon vos goûts et votre mode de vie, ce qui facilitera grandement le suivi. Votre pharmacien peut vous renseigner afin que vous fassiez le meilleur choix.

En somme, le diabète de grossesse ne doit pas être pris à la légère, car c’est votre santé et celle de votre enfant qui sont en jeu. Pour plus d’information sur le diabète de grossesse et son traitement, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Survol sur le diabète de grossesse

Le diabète de grossesse peut parfois faire obstacle au bon déroulement de celle-ci. Heureusement, certaines mesures peuvent permettre de le maîtriser.
De :
À :

Chargement en cours...