Quoi savoir sur le port du couvre-visage

Ces temps-ci, il est commun de voir des gens dans les lieux publics qui portent un masque (ou couvre-visage). Comment rendre cette mesure protectrice plus efficace?

Le port du masque (ou couvre-visage) dans la communauté

Se laver les mains adéquatement, tousser ou éternuer dans le pli du coude, éviter de porter les mains à son visage et pratiquer la distanciation physique comptent parmi les mesures bien connues pour limiter la propagation du coronavirus. Ces mesures sont en train de prendre place dans nos habitudes quotidiennes, ce qui est une très bonne chose. Le port du masque/couvre-visage dans la communauté est-il une autre mesure de protection efficace contre la COVID-19? Voilà une question intéressante, et surtout, importante.

Précisons qu’à ce point-ci, il y a toujours beaucoup d’incertitude entourant le coronavirus et l’infection qu’il provoque, la COVID-19. Des milliers de professionnels de la santé et de scientifiques à travers le monde travaillent d’arrache-pied afin d’en savoir davantage sur tous les aspects du virus et de la maladie, notamment sur la transmission et les moyens de l’éviter. Ainsi, les informations retrouvées dans le présent texte sont basées sur les connaissances et les recommandations partagées à ce jour par les autorités en matière de santé publique.

Pour qui et pourquoi?

Selon les données disponibles à ce jour, une assez bonne proportion de personnes contaminées par le coronavirus ne présentent pas de signes ou de symptômes; elles sont donc infectées sans le savoir. Aussi, il semblerait que, pour les personnes chez qui on observe des manifestations de l’infection, la période de contagion débute avant l’apparition de ces signes et symptômes. Voilà entre autres pourquoi il plaît à l’esprit de miser sur le port du masque/couvre-visage comme mesure de protection, même chez des personnes qui ne présentent aucun symptôme de la COVID-19.

En ce moment, il y a toujours un manque de clarté quant aux bénéfices réels du port du masque médical (parfois appelé masque procédural ou chirurgical). Il y a même là matière à débat dans la communauté scientifique, vu le manque de données fiables et la variabilité des résultats d’études disponibles à ce jour. Ce qu’on sait, c’est que le port d’un masque médical nécessite plusieurs précautions et que les personnes moins habituées ou formées en font très souvent un usage non optimal (par exemple, elles portent leurs mains à leur visage pour le replacer ou réajuster, elles le placent sous leur nez, etc.). L’usage du masque médical est donc réservé aux travailleurs de la santé et à d’autres fournisseurs de soins essentiels, comme les premiers répondants.    

Pour ce qui est du couvre-visage en tissu ou « fait maison », le mystère entourant son efficacité est encore plus grand. Ce qu’on croit présentement, c’est que le recours à celui-ci permettrait surtout de protéger les autres personnes, et non pas le porteur du masque, en limitant la projection de gouttelettes infectées dans l’air si ce dernier tousse ou éternue. Les premières études semblent indiquer que le virus ne se transmet pas par voie aérienne, mais plutôt par contact avec des gouttelettes provenant de sécrétions respiratoires. Autrement dit, pour contracter le virus, il faut être assez proche de la personne infectée pour que des gouttelettes émises lors d’une toux ou d’un éternuement atteignent notre visage ou nos mains. Le bien-fondé de porter un couvre-visage est donc d’empêcher cette éjection de gouttelettes. C’est également la raison pour laquelle on met tant d’emphase sur l’importance de la distanciation physique.

Par conséquent, au début avril, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a émis une recommandation destinée aux Canadiens de porter un couvre-visage lors de sorties ou de déplacements dans des endroits publics, particulièrement lorsque la distanciation physique est difficile à respecter (ex : transports en commun).

Comment optimiser le port du masque ou du couvre-visage?

D’abord, soulignons que le port d’un masque ou couvre-visage ne doit pas empêcher ou dissuader une personne d’appliquer les autres mesures préventives recommandées. Il s’agit d’une mesure supplémentaire qui ne doit pas remplacer celles qui ont fait leurs preuves, comme le lavage des mains et la distanciation physique. Le danger avec le port du couvre-visage, c’est qu’il peut donner un faux sentiment de sécurité à la personne qui le porte et aux gens autour. Ne tombez pas dans ce panneau et continuez d’appliquer rigoureusement les mesures préconisées par l’ASPC.

Voici quelques conseils additionnels pour rendre le port du couvre-visage plus efficace et mieux vous protéger.

  • Choisissez un couvre-visage qui tient bien pour éviter de devoir constamment le replacer ou le réajuster. Certains s’attachent derrière la tête plutôt que derrière les oreilles, ce qui peut aider.
  • Lavez-vous les mains avant de le mettre, et après.
  • Assurez-vous qu’il couvre toujours votre nez ainsi que votre bouche. Il doit coller à votre visage. Sinon, inutile de le porter.
  • Évitez de le toucher, ainsi que les zones non couvertes de votre visage (comme les yeux).
  • Changez-le s’il est sali, humide ou endommagé.
  • Ne le partagez jamais avec une autre personne.
  • Jetez-le après l’avoir utilisé, à moins qu’il soit réutilisable (alors, il faut le laver après chaque utilisation dans la laveuse, à l’eau chaude).
  • En société, gardez toujours une distance d’au moins deux mètres avec les personnes qui vous entourent, que vous portiez un masque ou non.
  • S’il n’est pas nécessaire de sortir, restez à la maison. Il s’agit sans doute du moyen le plus efficace pour éviter toute contamination. Si vous êtes malade, évitez toute sortie, sauf si c’est pour vous rendre à un endroit où vous recevrez des soins.

Pour plus de renseignements sur la prévention des infections, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Quoi savoir sur le port du couvre-visage

Ces temps-ci, il est commun de voir des gens dans les lieux publics qui portent un masque (ou couvre-visage). Comment rendre cette mesure protectrice plus efficace?
De :
À :

Chargement en cours...