Quoi savoir sur le port du couvre-visage

Le port du masque (ou couvre-visage) est maintenant obligatoire dans les lieux publics. Comment optimiser cette mesure pour assurer la protection de tous?

Le port du masque (ou couvre-visage) dans la communauté

Se laver les mains adéquatement, tousser ou éternuer dans le pli du coude, éviter de porter les mains à son visage et pratiquer la distanciation physique comptent parmi les mesures bien connues pour limiter la propagation du coronavirus. Le port du masque/couvre-visage constitue sans nul doute une mesure protectrice de premier choix pour réduire les risques d’infection. Toutes ces mesures sont essentielles et ont pris une place prédominante dans nos habitudes quotidiennes, ce qui est rassurant!

Le coronavirus se transmet principalement par contact avec des gouttelettes provenant de sécrétions respiratoires. Ainsi, lorsqu’on est proche d’une personne infectée, des gouttelettes projetées dans l’air lors d’une toux ou d’un éternuement peuvent atteindre notre visage ou nos mains. On peut aussi l’attraper en touchant des surfaces ou des objets contaminés. Le bien-fondé de porter un couvre-visage est donc d’empêcher cette éjection de gouttelettes. C’est également la raison pour laquelle on mettant d’emphase sur l’importance de la distanciation physique de 2 mètres.

 

Pour qui et pourquoi?

Des données probantes ont révélé qu’une bonne proportion de personnes contaminées par le coronavirus ne présentent pas de signes ou de symptômes; elles sont donc infectées sans le savoir. Aussi, il semblerait que, pour les personnes chez qui on observe des manifestations de l’infection, la période de contagion débute avant l’apparition de ces signes et symptômes. Voilà entre autres pourquoi il est primordial de miser sur le port du masque/couvre-visage comme mesure de protection même en l’absence de symptômes de la COVID-19.

L’usage systématique d’un couvre-visage dans les lieux publics permet surtout de protéger les autres personnes, et non pas le porteur du masque, en empêchant la projection de gouttelettes infectées dans l’air si ce dernier tousse ou éternue. En effet, il a été démontré que l’usage approprié du masque réduit la propagation du coronavirus et diminue la mortalité liée à la COVID-19.

Ainsi, lorsque vous portez le masque, vous protégez les autres, et lorsqu’eux le portent, ils vous protègent, vous. Il s’agit d’une mesure simple qui, dans certains cas, peut permettre de sauver des vies!

Il est obligatoire de porter le masque dans les transports en commun et dans les lieux publics fermés ou partiellement ouverts pour les personnes âgées de 10 ans et plus, à moins d’exception. La santé publique recommande par ailleurs très fortement son usage chez les enfants dans les transports en commun et les lieux fermés dès l’âge de 2 ans.

Présentement, tous les élèves du primaire (sauf la maternelle) doivent porter un couvre-visage dans les corridors, les aires scolaires communes ainsi que dans l’autobus scolaire. Seuls les élèves de cinquième et de sixième année doivent le porter en classe.

Pour les élèves du secondaire, le masque de procédure doit être porté en tout temps, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’école.

 

Quel type de masque faut-il choisir?

Plusieurs types de masques sont présentement en circulation. En général, l’usage des respirateurs (ex. : N95) est réservé aux fournisseurs de soins de santé. Les masques de procédure sont recommandés pour différents types d’intervenants, par exemple dans des contextes de travail ne permettant pas le respect de la distanciation de 2 mètres et n’offrant pas de barrière physique. Dans la communauté, on recommande plutôt le port d’un couvre-visage en tissu.

Prenez garde, car il existe sur le marché des copies dont l’achat pourrait paraître attrayant. La majorité d’entre eux n’ont pas été testés pour la qualité et l’efficacité. Plusieurs ne font que ressembler à des masques de procédure ou des respirateurs. Ne vous laissez pas berner et demandez conseil à votre pharmacien avant d’acheter un produit quelconque. Il est aussi possible de fabriquer soi-même ou avec de l’aide un couvre-visage qui respecte les critères de bonne fabrication.

Le choix d’un couvre-visage destiné à un enfant peut représenter un défi, entre autres parce que la taille des petits visages (et celle des couvre-visages) varie considérablement. Pour être efficace, il faut que celui-ci soit parfaitement bien ajusté au visage de votre enfant. De plus, le fait qu’il soit bien ajusté et confortable le motivera à bien le porter et à ne pas « jouer » avec.

Choisissez-en un qui ne comprimera pas la bouche de votre enfant, pour ne pas qu’il ne devienne  humide, se mouille ou se souille. Portez attention à la manière dont il s’ajuste et se fixe. Certains s’attachent derrière l'oreille, ce qui facilite l'ajustement et la fixation. Si votre enfant doit porter son masque en tout temps, vous pouvez envisager un modèle s’attachant derrière la tête pour éviter des irritations derrière les oreilles.

 

Comment optimiser le port du couvre-visage?

D’abord, soulignons que le port du couvre-visage ne doit pas empêcher ou dissuader une personne d’appliquer les autres mesures préventives recommandées. Il s’agit d’une mesure supplémentaire qui ne doit pas remplacer celles qui ont fait leurs preuves, comme le lavage des mains et la distanciation physique. Le danger avec le port du couvre-visage, c’est qu’il peut donner un faux sentiment de sécurité à la personne qui le porte et aux gens autour. Ne tombez pas dans ce panneau et continuez d’appliquer rigoureusement les mesures recommandées.

Voici quelques conseils additionnels pour rendre le port du couvre-visage plus efficace et protecteur.

  • Choisissez un couvre-visage qui tient bien pour éviter de devoir constamment le replacer ou le réajuster. Certains s’attachent derrière la tête plutôt que derrière les oreilles, ce qui peut aider.
  • Lavez-vous les mains avant de le mettre, et après.
  • Assurez-vous qu’il couvre toujours votre nez et votre bouche. Il doit aussi couvrir une grande partie des joues et le dessous du menton. Il doit bien coller au visage, sans qu’il n’y ait d’espace entre la peau et le tissu; sinon, inutile de le porter.
  • Évitez de le toucher, ainsi que les zones non couvertes de votre visage (comme les yeux).
  • Changez-le s’il est sali, humide ou endommagé.
  • Ne le partagez jamais avec une autre personne.
  • Nettoyez-le toujours après l’avoir utilisé, avec de l’eau et du savon. L’idéal est de le laver à l’eau chaude dans la machine à laver.
  • Si vous utilisez des masques jetables, rappelez-vous qu’ils sont à usage unique et qu’ils doivent être jetés dans une poubelle doublée d’un sac après l’utilisation.
  • S’il n’est pas absolument nécessaire de sortir, restez à la maison. Il s’agit sans doute du moyen le plus efficace pour éviter toute contamination. Si vous êtes malade, évitez toute sortie, sauf si c’est pour vous rendre à un endroit où vous recevrez des soins.

Pour plus de renseignements sur la prévention des infections, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Quoi savoir sur le port du couvre-visage

Le port du masque (ou couvre-visage) est maintenant obligatoire dans les lieux publics. Comment optimiser cette mesure pour assurer la protection de tous?
De :
À :

Chargement en cours...