Reconnaître et prévenir le coup de chaleur

En été, il faut être conscient des risques de coup de chaleur et des problèmes connexes, afin de pouvoir les éviter.

Les problèmes de santé liés à la chaleur

En été, les chauds rayons du soleil font grand bien au corps et au cœur. Toutefois, il faut être conscient du fait qu’un excès de chaleur et d’humidité peut prédisposer à des problèmes de santé, et même les provoquer. Voici quelques exemples :

  • dermite due à la chaleur;
  • enflure des extrémités;
  • crampes de chaleur;
  • exacerbation de maladies chroniques (ex. : emphysème, bronchite chronique, insuffisance cardiaque).

Le présent texte aborde particulièrement l’insolation, l’épuisement lié à la chaleur et le coup de chaleur.

La thermorégulation et la perte d’équilibre

Le corps humain est doté de certains mécanismes qui préservent son équilibre thermique interne à environ 37 ˚C. Une certaine variation de température peut être tolérée par un adulte en bonne santé sans que cela ne l’affecte réellement. Par contre, en période de chaleur accablante ou extrême, le corps peut avoir du mal à se refroidir et à maintenir sa température dans les limites de la normale. Cela est d’autant plus vrai en présence des facteurs suivants :

  • exposition prolongée à la chaleur (et à l’humidité);
  • effort physique excessif;
  • très forte transpiration.

Lorsque le corps « surchauffe », cela peut entraîner des difficultés qui se manifesteront par des symptômes. Dans les pires cas, la survie de la personne peut être menacée.

L’insolation est causée par l’effet direct du soleil sur la tête et survient le plus souvent chez les enfants après une exposition solaire directe. Elle se caractérise par d’intenses maux de tête, des nausées, de la somnolence, de la fièvre, des brûlures cutanées, etc. Une perte de conscience est possible.

L’épuisement lié à la chaleur survient à la suite d’une perte excessive d’électrolytes (sels) et de liquide provoquée par la chaleur sur une longue période. Cela entraîne une diminution du volume sanguin et peut provoquer divers symptômes : fatigue, faiblesse, nausées, vomissements, crampes musculaires, insomnie, agitation, vertiges, évanouissement, effondrement, etc.

Le coup de chaleur peut se produire lorsque la température interne augmente rapidement, sans que le corps ne puisse la contrôler. Si la température corporelle atteint ou dépasse les 40 ˚C, plusieurs symptômes sont possibles : peau chaude, rouge et sèche, violents maux de tête, confusion, convulsions, évanouissement, coma, etc. Il s’agit d’une urgence médicale et le risque de décès doit être envisagé.

 Les facteurs de risque

Certains individus sont plus vulnérables aux effets d’un trop-plein de chaleur. C’est le cas, par exemple, des personnes suivantes :

  • bébés et jeunes enfants (moins de 5 ans);
  • personnes âgées;
  • personnes qui travaillent à l’extérieur (surtout en cas d’effort physique);
  • sportifs (ex. : marathoniens);
  • individus malades, handicapés ou en perte d’autonomie;
  • consommateurs d’alcool ou de drogues.

Attention : la prise de certains médicaments peut prédisposer une personne aux malaises liés à la chaleur. Par exemple, ce peut être le cas de certains antihypertenseurs et médicaments utilisés pour des troubles cardiaques ou psychiatriques. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

La prévention

Afin de prévenir la survenue d’un problème de santé lié à la chaleur, voici quelques conseils :

  • Ne faites pas d’exercice lorsque la température est très élevée ou humide.
  • Si vous en faites dans ces conditions, reposez-vous souvent et, surtout, buvez beaucoup d’eau (au moins 6 à 8 verres par jour).
  • Choisissez de bons moments pour faire de l’exercice, comme tôt le matin avant que la température n’augmente trop.
  • Portez des vêtements amples et légers.
  • Ne vous exposez pas excessivement au soleil ou à la chaleur, que vous fassiez de l’exercice ou non.
  • Si nécessaire, abritez-vous de la chaleur pour aider à faire descendre votre température corporelle.
  • Recherchez les endroits climatisés.
  • Prenez une douche ou un bain tiède.
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Évitez l’alcool et la caféine.
  • Reposez-vous.

Pour les personnes vulnérables (ex. : enfants, personnes âgées ou malades), des mesures additionnelles doivent être envisagées. Renseignez-vous auprès d’un professionnel de la santé.

La prise en charge

Si vous soupçonnez qu’une personne souffre d’une insolation, d’un épuisement par la chaleur ou d’un coup de chaleur, consultez un professionnel de la santé pour confirmer le diagnostic et bénéficier d’une prise en charge adéquate. En présence du moindre symptôme alarmant ou en cas de doute, emmenez la personne aux urgences immédiatement. Il pourrait s’agir d’une urgence médicale.

Pour plus d’informations sur les problèmes de santé liés à la chaleur et les mesures de prévention, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Reconnaître et prévenir le coup de chaleur

En été, il faut être conscient des risques de coup de chaleur et des problèmes connexes, afin de pouvoir les éviter.
De :
À :

Chargement en cours...