Comment prendre la température chez l’enfant

La température d’un enfant peut être prise par la bouche, l’oreille ou le rectum, ainsi que sous l’aisselle. Optez pour ce qui convient le mieux à votre petit.

La fièvre chez l’enfant

Une fièvre élevée représente souvent une source importante d’inquiétude pour les parents. C’est d’ailleurs un motif très fréquent de consultation en pharmacie, dans les cliniques médicales et dans les services d’urgence. Bien comprendre ce qu’est la fièvre, la reconnaître et savoir la gérer est un atout précieux pour tout parent soucieux de bien faire.

La fièvre n’est pas une maladie, mais plutôt un symptôme. Il s’agit d’un moyen pour l’organisme de signaler que quelque chose ne va pas. L’élévation de la température corporelle peut aussi être vue comme un mécanisme de défense du corps.

Très souvent, la fièvre se manifeste lorsqu’une personne a une infection comme un rhume, une grippe, une otite, une pneumonie, etc. Toutefois, elle peut signaler d’autres problèmes de santé. On parle habituellement de fièvre quand la température corporelle prise par voie rectale dépasse 38,0 ºC.

La prise de la température

Pour déterminer si une personne est fiévreuse, il faut prendre sa température à l’un de ces quatre endroits du corps : le rectum, l’oreille, la bouche ou l’aisselle. Chez l’enfant, la méthode recommandée varie selon l’âge.

Comme l’indique le tableau ci-dessous, la plage des températures normales varie selon la méthode utilisée. Si la température mesurée dépasse la valeur la plus élevée, on considère que l’enfant est fiévreux. 

Résumé des techniques recommandées pour prendre la température

Partie du corpsPlage des températures normales
Rectum 36,6ºC à 38,0ºC (97,9ºF à 100,4ºF)
Oreille 35,8ºC à 38,0ºC (96,4ºF à 100,4ºF)
Bouche 35,5ºC à 37,5ºC (95,9ºF à 99,5ºF)
Aisselle 34,7ºC à 37,3ºC (94,5ºF à 99,1ºF)

Pour les enfants de moins de deux ans, la voie rectale est recommandée, parce qu’elle est la plus précise, tout en étant plus facile que la voie buccale. Une autre option pour les parents et enfants qui n'aiment pas cette méthode est de mesurer la température sous l'aisselle. Celle-ci n’est peut-être pas aussi précise, mais elle permet quand même de dépister la fièvre. Si l’enfant est fiévreux, on peut ensuite prendre sa température par voie rectale pour obtenir une lecture exacte.

Chez les enfants de deux à cinq ans, la voie rectale demeure la meilleure. On peut également mesurer la température axillaire (aisselle) ou tympanique (oreille) dans une optique de dépistage.

Après l'âge de cinq ans, les enfants sont habituellement aptes à garder un thermomètre dans la bouche. Il ne faut pas oublier que la température buccale est facilement influencée par l’ingestion d'aliments ou de boissons. L’enfant ne doit rien manger ni boire pendant  au moins 10 minutes avant la mesure. Il doit garder la bouche bien fermée durant celle-ci.

On préfère d’habitude le thermomètre électronique (digital) à celui au mercure. Il est non seulement moins fragile, mais aussi plus facile à utiliser et à lire. En outre, le mercure est toxique et dommageable pour l'environnement. Il convient de nettoyer l'embout à l'eau savonneuse et de bien le rincer après chaque utilisation.

Le thermomètre auriculaire mesure les émissions de rayons infrarouges provenant du tympan. Cette méthode est rapide et confortable, mais n’est pas recommandée chez les enfants de moins de deux ans. De plus, elle est moins précise. Si vous envisagez de l’utiliser, demandez conseil à votre pharmacien.  

Voici un résumé des recommandations selon l’âge. 

ÂgeTechniques recommandées
0 à 2 ans 1er choix Rectum
  2e choix Aisselle
2 à 5 ans 1er choix Rectum
  2e choix Oreille, Aisselle
Plus de 5 ans 1er choix Bouche
  2e choix Oreille, Aisselle

Quoi faire en cas de fièvre 

Lorsqu’un bébé de moins de trois mois fait de la fièvre, il convient toujours de le faire voir par un médecin. Pour un enfant de plus de trois mois, une consultation médicale est requise si la fièvre est élevée (supérieure à 39 ºC) ou persiste plus de 48 à 72 heures. De plus, la présence de signes inquiétants (vomissements, léthargie, confusion, déshydratation, éruptions cutanées, etc.) justifie de consulter immédiatement. Au moindre doute, mieux vaut consulter un médecin!

Il ne faut jamais donner un médicament en vente libre à un enfant pour faire baisser la fièvre sans avoir d’abord demandé conseil à un professionnel de la santé, comme un pharmacien ou un médecin. Il faut déterminer quel médicament convient, à quelle dose et à quelle fréquence. On s’assure ainsi de favoriser le bien-être et la sécurité de l’enfant.

Pour plus de renseignements sur la fièvre et ses traitements, consultez votre pharmacien.

 

×

Envoyer à un ami

Comment prendre la température chez l’enfant

La température d’un enfant peut être prise par la bouche, l’oreille ou le rectum, ainsi que sous l’aisselle. Optez pour ce qui convient le mieux à votre petit.
De :
À :

Chargement en cours...