Brûlures
superficielles

les bons soins

Comme pour toute blessure mineure, les brûlures superficielles exigent des soins particuliers pour favoriser la guérison et éviter les complications.

On désigne souvent une brûlure superficielle par le terme « brûlure du premier degré ». Elle touche l’épiderme, la couche la plus superficielle de la peau. La peau apparaît asséchée, rouge et douloureuse. Lorsqu’on la touche du doigt, elle devient blanche. Le plus souvent, les brûlures superficielles guérissent en l’espace de trois à six jours et ne laissent pas de cicatrice.

Une brûlure superficielle peut parfois causer de petites lésions sur la peau, comme des ampoules. La guérison prend parfois plus de temps si la peau est éraflée. Le développement d’une cicatrice n’est pas impossible.

La plupart des brûlures courantes sont mineures et peuvent être traitées à la maison. Toutefois, les brûlures plus graves nécessitent des soins médicaux immédiats. Le présent texte ne traite que des blessures superficielles et n’aborde pas la gestion des blessures du second et du troisième degré.

empty
empty

Comment prendre soin d’une brûlure mineure

Les soins à appliquer à une blessure mineure peuvent se diviser en cinq étapes. Les étapes 1 et 2 sont interchangeables.

1

Refroidir la peau.

Après avoir pris soin d’enlever l’élément ayant causé la brûlure (ex. : du café brûlant), rincez la peau à l’eau fraîche pendant un maximum de 5 minutes. Un jet d’eau faible est préférable. On peut également appliquer des compresses froides jusqu’à une trentaine de minutes.

2

Nettoyer la peau.

Employez un savon doux (idéalement sans parfum) et de l’eau tiède. Asséchez ensuite la plaie en tapotant doucement à l’aide d’un linge ou d’une serviette propre. Vous n’avez pas besoin de désinfecter la plaie. L’usage d’alcool, d’iode, de peroxyde d’hydrogène ou de tout autre désinfectant ne comporte aucun avantage. Ensuite, nettoyez la peau quotidiennement et à chaque changement de pansement.

3

Prévenir l’infection.

Une brûlure est une lésion à risque de s’infecter, surtout lorsque la peau est endommagée. Pour prévenir l’infection, il est conseillé d’appliquer un antibiotique topique. Suivez bien les instructions d’usage du fabricant du produit ou de votre pharmacien. Si on couvre la blessure d’un pansement, on appliquera l’antibiotique lors du changement.

4

Couvrir la brûlure d’un pansement.

Ce ne sont pas toutes les brûlures superficielles qui nécessitent d’être couvertes d’un pansement. Cette étape est surtout nécessaire si la peau est endommagée. Dans ce cas, un pansement fait de gaze stérile peut convenir. On changera le pansement une ou deux fois par jour.

5

Hydrater la peau.

Lorsque la brûlure semble guérie, l’application d’un hydratant peut aider la peau à retrouver toute sa souplesse. Optez pour un hydratant de qualité, sans parfum ni agents superflus. Votre pharmacien peut vous recommander un bon hydratant.

Comment soulager la douleur et les démangeaisons

Une brûlure mineure peut causer une sensation d’inconfort ou de douleur. Vous pouvez alors prendre un analgésique ou un anti-inflammatoire, mais consultez d’abord votre pharmacien. Demandez-lui de vous aider à choisir le produit vous convenant le mieux.

Si vous ressentez des démangeaisons à la suite d’une brûlure, vous pouvez envisager l’emploi d’un médicament. Par exemple, la prise d’un antihistaminique oral comme la diphenhydramine pourrait vous être salutaire, surtout la nuit. Certains produits à usage topique peuvent également être utiles. Demandez à votre pharmacien de vous indiquer lesquels.

Il est important de ne pas vous gratter, ce qui peut compromettre la guérison et augmenter le risque d’infection.

Pour plus de renseignements sur les soins à apporter à une brûlure superficielle,
n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Brûlures superficielles : les bons soins

Comme pour toute blessure mineure, les brûlures superficielles exigent des soins particuliers pour favoriser la guérison et éviter les complications.
De :
À :

Chargement en cours...