Retirez-vous tous les bienfaits de vos médicaments contre l’asthme?

La fidélité au traitement et une bonne technique d’utilisation des dispositifs sont les éléments clés d’une maîtrise optimale de l’asthme.  

La fidélité au traitement

L’asthme est une maladie qui entraîne des symptômes incommodants, tels que de la difficulté à respirer et de la toux. La plupart des gens qui vivent avec l’asthme doivent prendre des médicaments, souvent tous les jours, pour contrôler la maladie et préserver leur état de santé. Puisqu’on ne ressent pas toujours les manifestations de l’asthme, il est facile d’oublier de prendre ses médicaments ou de juger que ce n’est pas si important.

Pourtant, une bonne gestion de la maladie repose sur l’assiduité de la prise des médicaments requis. Afin de retirer tous les bénéfices de votre médication, celle-ci doit être prise de façon régulière. Pour bien comprendre l’importance de prendre vos médicaments de façon assidue, il est souhaitable de connaître quelques principes du traitement de l’asthme.

Deux types de médicaments sont utilisés dans le traitement de l’asthme. La première catégorie sert à contrôler l’inflammation des bronches qui est responsable de la plupart des symptômes de l’asthme. Sans un bon contrôle de cette inflammation, vous devrez avoir recours à un médicament de la deuxième catégorie, c’est-à-dire un médicament de secours, afin de dilater vos bronches et de soulager rapidement vos symptômes.

Étant donné que les médicaments qui assurent le contrôle de l’inflammation ne soulagent pas rapidement les symptômes, certaines personnes ont tendance à penser qu’ils sont inefficaces. Leur début d’action retardé ne change pas le fait que ces médicaments sont indispensables à un contrôle optimal de l’asthme. Il est impératif que vous suiviez bien les recommandations des professionnels de la santé (médecin, pharmacien, inhalothérapeute, etc.) et que vous n’interrompiez pas votre traitement sans avoir obtenu leur accord.

La gestion des effets indésirables

Si la prise de votre médication est compromise à cause d’effets indésirables, une discussion avec votre pharmacien peut s’avérer utile. Il pourra vous aider à atténuer ou contrer ces effets indésirables par différents moyens :

  • communications avec votre médecin traitant;
    • ajustement du dosage ou de la posologie du médicament;
    • remplacement d’un médicament par un autre (ayant un dispositif d’administration différent, par exemple);
    • cessation d’un médicament;
    • ajout d’un médicament complémentaire;
    • etc.
  • conseils simples (ex. : rinçage de la bouche après la prise du médicament, usage d’une chambre de retenue, etc.);
  • enseignement de la méthode d’utilisation des médicaments.

Une bonne connaissance de vos symptômes

Un recours fréquent à la médication de secours témoigne d’un mauvais contrôle de votre asthme. Vous devriez donc être à l’affût d’une augmentation de son utilisation. Le cas échéant, il est souhaitable d’en discuter avec un professionnel de la santé, afin qu’il puisse réévaluer votre traitement et s’assurer qu’il est toujours approprié pour vous. Vous êtes la meilleure personne pour donner le signal d’alarme que votre maladie n’est pas bien contrôlée. Vos professionnels de la santé comptent sur vous!

Une bonne technique d’utilisation

La plupart des médicaments utilisés pour traiter l’asthme sont formulés pour être administrés directement dans les poumons. Ils sont disponibles dans une multitude de dispositifs d’administration différents. Les principaux types de dispositifs sont :

  • L’aérosol doseur
  • Le dispositif de poudre sèche (ex. : Turbuhaler®, Diskus)

Le choix du dispositif repose sur divers facteurs. Il est souhaitable d’aborder la question des dispositifs avec votre professionnel de la santé, afin de choisir celui qui vous convient le mieux. D’autres médicaments pour traiter l’asthme sont disponibles en comprimés ou en injection. Leur administration est souvent plus simple.

Les bénéfices retirés de la médication sont étroitement liés à votre capacité de bien utiliser le dispositif. En pratique, une minorité de gens utilisent leur dispositif de façon optimale. Il est donc important d’avoir un enseignement sur la technique d’utilisation. Votre pharmacien pourra vous apprendre la bonne technique en faisant une démonstration. Profitez de ses conseils et de son accessibilité pour vérifier périodiquement votre technique d’utilisation. De mauvaises habitudes peuvent s’installer avec le temps et votre pharmacien sera apte à les détecter et à les corriger.

Des difficultés de coordination ou de manipulation sont souvent observées lors de l’utilisation d’un aérosol doseur. Votre pharmacien pourra vous suggérer un dispositif pour en faciliter l’usage. Il s’agit d’un dispositif médical conçu pour améliorer la dispersion des particules de médicaments pour qu’elles puissent bien se rendre jusqu’aux poumons. La chambre de retenue aide également à surmonter les problèmes de coordination. Elle peut être munie d’un embout buccal ou d’un masque, afin de faciliter l’utilisation d’un aérosol doseur chez les enfants.

Finalement, un entretien régulier du dispositif et de la chambre de retenue est essentiel. Suivez les conseils de votre pharmacien à ce sujet.

Pour plus de renseignements sur l’asthme et ses traitements, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Retirez-vous tous les bienfaits de vos médicaments contre l’asthme?

La fidélité au traitement et une bonne technique d’utilisation des dispositifs sont les éléments clés d’une maîtrise optimale de l’asthme.
De :
À :

Chargement en cours...