Bébé fait ses dents : comment soulager la douleur?

La poussée des premières dents est une étape importante dans la vie d’un bébé et de ses parents. Comment soulager l’inconfort et la douleur qui y sont associés?

La poussée des dents

La poussée des premières dents chez le bébé survient généralement vers l’âge de 6 mois. Elle peut toutefois survenir plus tôt, soit dès l’âge de 3 mois, ou même plus tard jusqu’à l’âge de 1 an. Habituellement, toutes les 20 dents primaires seront apparues lorsque votre enfant atteindra l’âge de 3 ans.

Alors que plusieurs enfants n’ont aucun symptôme associé à la poussée dentaire, d’autres éprouvent un certain inconfort ou, plus rarement, de la douleur. Parmi les symptômes associés à la poussée dentaire, on retrouve :

  • une enflure ou une rougeur au niveau des gencives;
  • une augmentation de la salivation;
  • une irritabilité ou des pleurs plus fréquents;
  • une tendance à mordiller ou à mâchouiller les objets;
  • une rougeur au niveau des joues ou du menton;
  • une diminution de l’appétit;
  • des selles plus molles;
  • une légère augmentation de la température;
  • un moins bon sommeil.

Les symptômes associés aux poussées dentaires débutent généralement dans les quelques jours qui précédent la sortie de la dent de la gencive. Ils s’estompent ensuite lorsque la dent perce la gencive.

Comment soulager votre enfant

Bien que les symptômes associés à la poussée dentaire ne soient pas alarmants, ils peuvent être incommodants pour votre enfant. Afin de le soulager, voici quelques trucs qui peuvent l’aider :

  • Donnez à votre enfant une débarbouillette propre et imbibée d’eau froide qu’il pourra mâchouiller.
  • Frottez doucement les gencives de votre bébé avec votre doigt. N’oubliez pas de bien vous laver les mains avant de procéder.
  • Utilisez une brosse à dents à poils souples pour masser délicatement les gencives de votre bébé.
  • Cajolez votre enfant. Prenez-le dans vos bras, donnez-lui de l’affection et faites-lui des caresses. Le fait d’être rassuré aidera à atténuer ses symptômes.
  • Offrez à votre bébé un anneau de dentition en caoutchouc afin qu’il puisse le mordiller. Choisissez un anneau assez grand pour que votre bébé ne puisse pas le mettre au complet dans sa bouche. Évitez les anneaux qui contiennent du liquide ou qui risquent de casser. Pour un meilleur soulagement, mettez l’anneau au réfrigérateur avant l’utilisation (ne le mettez pas au congélateur pour éviter les brûlures dues au froid).

Si vous recherchez le produit idéal pour aider votre enfant durant sa poussée dentaire, demandez conseil à votre pharmacien. Il pourra par exemple vous aider à choisir un anneau de dentition durable et sécuritaire pour votre bébé.

Les trucs à éviter

Même si vous désirez tout mettre en place pour soulager votre bébé, il faut savoir que certains trucs doivent être évités pour ne pas compromettre la santé de votre enfant :

  • Évitez l’usage de biscuits de dentition. Le sucre contenu dans ceux-ci peut favoriser l’apparition de caries.
  • Évitez de donner à votre enfant des morceaux de fruits ou de légumes crus à mordiller (carotte, pomme, etc.). Cette technique présente un risque important d’étouffement et ne devrait jamais être utilisée chez un enfant en bas de l’âge de 2 ans.
  • Évitez d’utiliser des colliers de noisetier. Non seulement leur efficacité n’a pas été prouvée, mais ils posent également un risque d’étouffement.

La place des médicaments

Si les mesures précédentes ont échoué à soulager votre enfant, il est possible d’utiliser certains médicaments en vente libre. L’acétaminophène et l’ibuprofène sont des médicaments qui traitent la douleur et la fièvre associées aux poussées dentaires. Si vous désirez donner un de ces médicaments à votre enfant, consultez votre pharmacien. Il pourra vous conseiller sur le produit à choisir, en plus de calculer la dose appropriée à donner selon le poids de votre enfant.

Dans tous les cas, ne donnez jamais d’aspirine (acide acétylsalicylique) à votre bébé; son usage est contre-indiqué avant l’âge de 18 ans.

Les gels visant à soulager la douleur par une application locale au niveau de la gencive ne sont pas recommandés. En effet, ils peuvent être avalés par votre bébé et provoquer des effets secondaires importants. De plus, ces produits peuvent diminuer la sensibilité au niveau de la gorge et ainsi nuire au processus de déglutition (action d’avaler), ce qui augmente le risque d’étouffement. Il vaut donc mieux les éviter.

Quand consulter

Il n’est habituellement pas nécessaire de consulter un médecin lors de la poussée dentaire. Les symptômes associés sont le plus souvent légers et se dissiperont à la suite de la percée des dents. Par contre, si votre enfant fait de la forte fièvre (au-dessus de 39°C) ou si celle-ci persiste, mieux vaut consulter un médecin. Il en va de même si votre enfant présente d’autres symptômes tels que des vomissements ou une diarrhée persistante.

Les bébés ont souvent du mal à se faire comprendre lorsque vient le temps d’exprimer l’origine de leur mal. Ils pleurent, gesticulent, ne dorment pas… Qu’en est-il exactement? Le mystère est parfois total pour les parents. Lorsqu’ils ont du mal à identifier la cause de ce qui affecte leur enfant, certains d’entre eux peuvent avoir tendance à conclure qu’il s’agit d’une poussée de dents. Tandis que certains « mettent le doigt sur le bobo » avec cette conclusion, d’autres passent à côté de la vraie explication.

Lorsque votre enfant souffre d’un mal inconnu, il est parfois préférable de consulter le médecin. Si vous avez des doutes à savoir si une consultation est nécessaire, vous pouvez demander l’avis de votre pharmacien.

Pour plus de renseignements sur la poussée dentaire, votre pharmacien saura vous éclairer. N’hésitez pas à le consulter!

 

En collaboration avec :
Logos-Tempra.pngLogos_Zincofax.png

×

Envoyer à un ami

Bébé fait ses dents : comment soulager la douleur?

La poussée des premières dents est une étape importante dans la vie d’un bébé et de ses parents. Comment soulager l’inconfort et la douleur qui y sont associés?
De :
À :

Chargement en cours...