Comment se prémunir contre la bactérie E. coli

Certains gestes que vous posez et aliments que vous consommez peuvent vous exposer à une infection par une bactérie appelée E. coli. 

Une bactérie inoffensive… ou non?

Escherichia coli, ou E. coli, est le nom qui désigne un groupe de bactéries qui se trouvent de façon naturelle dans les intestins des humains et des animaux (comme la volaille et le bétail). Pendant la transformation de la viande, les procédés employés permettent parfois à la bactérie de se propager. La consommation ou la manipulation de viande contaminée provoquent l’infection. Les fruits et les légumes crus peuvent aussi être contaminés par la bactérie dans les champs par contact avec du fumier mal composté ou avec de l’eau, des animaux sauvages ou des agriculteurs contaminés.

La plupart des souches (variétés) d’E. coli ne présentent aucun danger; cependant, certaines comme E. coli O157:H7 sont susceptibles de causer des infections pouvant rendre les gens très malades. Bien que plusieurs personnes infectées ne soient incommodées que par des symptômes passagers sans gravité (par exemple des maux de ventre ou la diarrhée), d’autres subissent des conséquences plus graves, pouvant aller jusqu’au décès.

C’est surtout en consommant des aliments contaminés que l’on peut contracter une telle infection. Cela peut survenir notamment si on ingère :

  • de la viande hachée crue ou mal cuite;
  • du lait cru ou du fromage de lait cru;
  • des fruits ou des légumes crus;
  • des jus ou des cidres non pasteurisés;
  • de l’eau non traitée.

L’infection peut également être contractée par contact direct avec une personne malade ou des animaux porteurs de la bactérie.

Les symptômes de l’infection à E. coli

En général, les symptômes de l’infection à E. coli commencent dans les trois à quatre jours suivant l’exposition à la bactérie; néanmoins, la période d’incubation peut varier, allant d’une journée à dix jours.

Les symptômes de l’infection à E. coli comprennent :

  • de vives crampes abdominales;
  • de la diarrhée;
  • des nausées;
  • des vomissements;
  • des maux de tête;
  • de la fièvre.

Parmi les complications plus graves de l’infection à E. coli, notons le syndrome hémolytique et urémique (ou maladie du hamburger), l’insuffisance rénale, la crise d’épilepsie et l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Comment éviter l’infection

Pour éviter l’infection à E. coli, des mesures doivent être prises par tous les intervenants – exploitations agricoles, abattoirs, fabricants, boucheries et familles – au cours du processus menant à la consommation de viande ou d’aliments à risque. De bonnes habitudes en matière d’hygiène personnelle et des précautions prises lors de la préparation et de la manipulation des aliments sont essentielles pour prévenir la propagation de la bactérie E. coli.

En tant que consommateur, voici quelques conseils que vous devriez suivre pour réduire les risques de contamination par E. coli :

  • Nettoyez bien vos mains avant de préparer ou de consommer des aliments.
  • N’ingérez pas de viande hachée crue.
  • Assurez-vous que la viande que vous mangez est suffisamment cuite.
  • Évitez de consommer des aliments non pasteurisés.
  • Lavez bien les fruits et les légumes avant de les préparer et de les manger.
  • Ne vous fiez pas à l’odeur, au goût ni à l’apparence d’un aliment pour savoir s’il est contaminé ou non (la contamination passe souvent inaperçue).
  • Gardez les viandes crues à l’écart des aliments prêts à manger. Lavez-vous les mains et nettoyez les comptoirs et les ustensiles avec de l’eau chaude savonneuse après tout contact avec de la viande crue.
  • Limitez les contacts avec les personnes ou les animaux contaminés par la bactérie.

Pour tout ce qui touche la santé, n’oubliez pas que votre pharmacien est toujours là pour vous aider et répondre à vos questions!

×

Envoyer à un ami

Comment se prémunir contre la bactérie E. coli

Certain actions you take or foods you eat can expose you to an infection by a bacteria called E. coli.
De :
À :

Chargement en cours...