Astuces pour diminuer les ballonnements et les flatulences

Incommodé par la flatulence? Bien que le système digestif produise normalement des gaz, il existe des moyens simples de diminuer leur importance.

Les gaz : un phénomène naturel

Les flatulences sont provoquées par une accumulation de gaz dans l’estomac ou l’intestin. Cela peut provoquer des ballonnements s’accompagnant d’expulsion de gaz par l’anus. Les rots constituent un autre moyen d’évacuer un trop-plein de gaz dans le système digestif.

Même s’ils sont incommodants, les gaz sont rarement le signe d’un problème de santé sérieux. Il est même tout à fait normal d’en avoir. On estime que les hommes et les femmes en émettent généralement de 12 à 25 fois par jour. Certaines personnes croient que c’est le reflet d’une mauvaise santé alors qu’il n’en est rien!

La quantité de gaz évacuée par jour dépend de plusieurs facteurs, principalement de l’ingestion d’air et de l’activité des bactéries de l’intestin.

L’alimentation

Une source importante de gaz est la consommation de sucres complexes qui ne sont pas transformés en sucres absorbables. Lorsque ces sucres passent dans les intestins, les bactéries intestinales les utilisent comme nourriture, ce qui cause la formation de gaz. En plus de l’oxygène, les flatulences produites contiennent du sulfure d’hydrogène (à l’origine de l’odeur de soufre typiquement désagréable…) et divers composés (dont la plupart sont inodores).

Sources de sucres complexes
Arachide Chou-fleur Lentille
Bagels Concombre Maïs
Orge Farine d’avoine Oignon
Betterave Farine de sésame Pain à grains entiers
Beurre d’arachide Haricot de soja Pâtes
Blé Haricot rouge Persil
Brocoli Gruau (flocons d’avoine) Pois
Carotte Lait de soja Pois chiche
Chou Laitue Seigle
Chou de Bruxelles Légumes frits Tofu

Les boissons gazeuses et la bière sont une autre source importante de flatulence. Ces produits contiennent beaucoup de gaz, comme en témoignent leurs nombreuses bulles. De plus, lorsqu’on les consomme, des bulles supplémentaires se forment, ce qui accroît la quantité d’air qui est avalée.

L’ingestion d’air

Il est fréquent d’ingérer de l’air en mangeant, en buvant et en avalant sa salive. Cela se produit d’autant plus en présence de certains facteurs : difficulté respiratoire (ex. : congestion nasale), prothèses dentaires mal ajustées, habitude de manger vite ou d’engloutir, etc.

Diverses pratiques ou habitudes peuvent également accroître la quantité d’air ingérée, notamment :

  • fumer (surtout le cigare ou la pipe);
  • mâcher de la gomme;
  • boire avec une paille;
  • aspirer de petites gorgées de boisson chaude.

Des problèmes de santé

Il peut arriver que des ennuis de santé provoquent des symptômes digestifs comme les ballonnements et les flatulences. C’est le cas de certaines intolérances alimentaires, dont la déficience en lactase (ou intolérance au lactose). Les gens qui en souffrent ne peuvent digérer adéquatement le lactose, un sucre naturellement présent dans le lait et les produits laitiers.

Le lactose fermente alors en raison de l’activité des bactéries de l’intestin, ce qui cause des gaz ainsi que d’autres symptômes tels que la diarrhée, des crampes et des douleurs abdominales. Si vous avez une déficience en lactase, vous pouvez éviter les produits laitiers ou prendre des suppléments d’enzymes de lactase (on peut se procurer ces produits sans ordonnance à la pharmacie).

La constipation entraîne souvent des ballonnements et des flatulences. Des maladies intestinales (ex. : syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, etc.) ou autres (ex. : maladie cœliaque, diabète, sclérodermie) peuvent aussi être en cause.

La prévention des flatulences

L’adoption d’habitudes simples peut diminuer le risque de ballonnements et de flatulences :

  • Éviter la bière et les boissons gazéifiées.
  • Éviter de parler en mangeant.
  • Éviter de mâcher de la gomme.
  • Éviter les aliments riches en sucres complexes.
  • Éviter de boire en mangeant.
  • Éviter les substituts de sucre (sorbitol ou fructose) ou diminuer leur consommation.
  • Prendre des mesures pour éviter la constipation.
  • Faire de l’exercice régulièrement.
  • Apprendre à mieux maîtriser le stress.
  • Cesser de fumer.

Les traitements

Pour traiter un problème de gaz, il faut d’abord en connaître les causes et tenter d’y remédier. Lorsque les gaz sont mineurs et passagers, on peut les prévenir ou les soulager grâce à des médicaments en vente libre.

La siméthicone

La siméthicone (Ovol® p. ex.) peut être prise pendant ou après les repas pour prévenir ou soulager les ballonnements et les flatulences. Elle agit rapidement en décomposant les bulles de gaz emprisonnées dans l’estomac et les intestins. Sous l’effet de ce médicament, les bulles fusionnent, ce qui permet de se débarrasser plus facilement des gaz.

Les enzymes

Les enzymes alpha-galactosidase (Beano® p. ex.) doivent être prises avec la première bouchée de nourriture aux repas. Ces enzymes agissent en brisant les sucres complexes qui provoquent les gaz. Elles sont donc efficaces seulement lorsque ces sucres sont en cause.

Pour plus de renseignements sur les ballonnements et les flatulences, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Astuces pour diminuer les ballonnements et les flatulences

Incommodé par la flatulence? Bien que le système digestif produise normalement des gaz, il existe des moyens simples de diminuer leur importance.
De :
À :

Chargement en cours...