Arthrite et arthrose

Deux mots, deux réalités

On entend souvent dans les conversations les mots « arthrite » et « arthrose », deux termes faciles à confondre. Il s’agit pourtant d’affections différentes.

Arthrite : un terme utilisé à « plusieurs sauces »

Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les termes médicaux qui désignent la douleur affectant les articulations. Le terme « arthrite » est un terme général qui englobe une centaine de maladies différentes touchant les articulations. Le dénominateur commun de ces maladies est la douleur articulaire. L’enflure, la rougeur et la perte de mobilité peuvent aussi faire partie du tableau.

Dans le langage courant, nombreux sont ceux qui utilisent le terme « arthrite » pour nommer deux maladies en particulier : l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Il s’agit pourtant d’affections différentes. D’autres maladies font partie de la grande famille des troubles arthritiques, notamment l’arthrite psoriasique, la spondylarthrite ankylosante et la maladie de Paget.

L’arthrose : LA forme d’arthrite la plus courante

Qui n’a jamais entendu quelqu’un dire « Je fais de l’arthrite », alors que la personne semble plutôt bien portante. L’arthrose, également appelée ostéoarthrite, est souvent étroitement liée au vieillissement. Elle résulte d’une détérioration progressive des articulations due à différents facteurs, dont l’âge, l’usage répété d’une articulation, une blessure antérieure ou l’obésité.

Souvent, la personne aux prises avec l’arthrose voit ses mouvements gênés par la douleur et la raideur articulaires. On peut parfois noter une déformation de l’articulation touchée.

Comment se développe l’arthrose?

L’arthrose est une maladie dégénérative du cartilage présent dans l’articulation (matière lisse, résistante et élastique qui recouvre l'extrémité des os formant les articulations et joue le rôle d'amortisseur). Au cours de sa vie, une personne subira des dommages à certaines de ses articulations.

En cas d’arthrose, le cartilage est abîmé et disparaît peu à peu; l’os, mis à nu, subit un frottement qui, avec le temps, contribue aux dommages et cause de la douleur, de l’inconfort ou des raideurs. Plusieurs articulations peuvent être touchées par l’arthrose, y compris celles des mains, de la colonne vertébrale, des hanches et des genoux.

L’arthrose est un problème de santé fréquent chez les personnes de 60 ans ou plus; ce n’est toutefois pas une affection grave. Elle peut néanmoins nuire significativement à la qualité de vie.

Comment savoir si je souffre d’arthrose?

Il est toujours essentiel qu’un médecin pose un diagnostic. Cependant, vous souffrez peut-être d’arthrose si vous présentez l’une des caractéristiques suivantes :

  • Vous êtes âgé de plus de 50 ans.
  • Vous avez des antécédents familiaux d’arthrose.
  • Vous ressentez de l’inconfort ou de la douleur à une ou à plusieurs articulations.
  • Vous éprouvez une raideur articulaire, particulièrement le matin au lever.
  • La mobilité d’une articulation est réduite.
  • Vous observez une déformation et une enflure au niveau d’une articulation.
  • Une ou plusieurs articulations ont tendance à « bloquer ».
  • Vous entendez un « craquement » quand vous utilisez une articulation.
  • Le repos atténue vos symptômes articulaires.
  • Vous vous sentez généralement bien et n’avez que des symptômes articulaires.

Les autres formes d’arthrite

Si on exclut l’arthrose, on peut affirmer que les autres formes d’arthrite possèdent pour la plupart un trait commun : l’inflammation articulaire. Le processus inflammatoire peut être dû à différents facteurs, comme une infection, un déséquilibre biochimique, ou une anomalie génétique. Dans les cas de polyarthrite rhumatoïde, elle est attribuable à un dérèglement du système immunitaire, qui se trouve, en quelque sorte, à attaquer une ou des articulations.

Il n’est pas rare qu’une personne souffrant d’une forme d’arthrite autre que l’arthrose éprouve des symptômes ailleurs qu’au niveau des articulations touchées : fatigue, fièvre, malaise général, perte d’appétit, etc. Parfois, des nerfs ou des organes (notamment le cœur et les poumons) peuvent être affectés.

Il arrive également que l’arthrite accompagne une autre forme de maladie; par exemple, l’arthrite psoriasique affecte certains individus atteints de psoriasis (une maladie de la peau).

Conseils pour soulager la douleur articulaire

Si vous souffrez de douleur articulaire, voici quelques conseils :

  • Avant toute chose, assurez-vous d’obtenir un diagnostic médical.
  • Apprenez à reconnaître vos limites et à vous reposer. Certaines activités peuvent aggraver vos symptômes, surtout si vous souffrez d’arthrose.
  • Faites de l’exercice dans la mesure de vos capacités. L’inactivité totale empire parfois le problème.
  • Perdez du poids pour éviter de surcharger vos articulations.
  • N’endurez pas la douleur. Des analgésiques en vente libre sont disponibles à la pharmacie –l’acétaminophène notamment, un produit efficace et sécuritaire qui constitue l’option thérapeutique la plus recommandée en cas de douleur liée à l’arthrose.
  • Demandez toujours conseil à votre pharmacien ou à votre médecin avant de prendre un médicament pour soulager la douleur arthritique.

Pour plus de renseignements sur les différentes formes d’arthrite, la douleur articulaire ou les traitements disponibles, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Arthrite et arthrose

On entend souvent dans les conversations les mots « arthrite » et « arthrose », deux termes faciles à confondre. Il s’agit pourtant d’affections différentes.
De :
À :

Chargement en cours...