Le soulagement des allergies saisonnières chez l’enfant

Votre enfant a hâte de profiter pleinement du beau temps pour jouer dehors? Ne laissez pas les allergies saisonnières gâcher ses activités en plein air!

Les allergies saisonnières : de quoi s’agit-il?

Le nombre de personnes souffrant d’allergies saisonnières a considérablement augmenté au cours des dernières décennies, et les tout-petits ne sont pas épargnés! Les allergies saisonnières constituent un motif fréquent de consultation et de demande de conseils en pharmacie. Elles se manifestent en réaction à des agents allergènes présents dans l’air, comme le pollen.

Lorsque votre enfant entre en contact avec un tel agent, son système immunitaire se défend en libérant des anticorps bien particuliers qu’on appelle les immunoglobulines E (ou IgE). Ces dernières stimulent certaines cellules qui libèrent dans le sang de grandes quantités d’une substance chimique appelée « histamine ». C’est la présence d’histamine dans le sang et sa distribution à différentes parties du corps qui provoquent les symptômes typiques des allergies saisonnières.

Pour contrer ses effets, on utilise généralement des médicaments appelés antihistaminiques.

Comment savoir si mon enfant souffre d’allergies saisonnières?

Les allergies saisonnières surviennent lors d’une période précise de l’année, qui varie d’une personne à une autre, et parfois même d’une année à l’autre.

Tandis que certains individus sont incommodés au printemps, d’autres le sont au cœur ou à la fin de l’été, et même jusqu’à l’automne. Au printemps, elles sont dues au pollen des arbres; au début de l’été, c’est le pollen des graminées qui est à blâmer. De la fin juillet jusqu’aux premières gelées de l’automne, c’est l’herbe à poux qui est responsable des allergies saisonnières.

Si votre petit souffre d’allergies saisonnières, il peut être incommodé par les symptômes suivants :

  • congestion nasale;
  • écoulement nasal;
  • éternuements;
  • picotement des yeux, du nez, de la gorge, du palais ou des oreilles;
  • larmoiement;
  • toux.

Comment prévenir les symptômes des allergies saisonnières?

Pour tout type d’allergie, la règle d’or consiste à éviter l’agent en cause, soit le pollen dans le cas des allergies saisonnières. Plus facile à dire qu’à faire pensez-vous, surtout lorsque votre enfant veut absolument aller jouer dehors! Heureusement, il existe quelques trucs pour minimiser l’impact de l’exposition au pollen :

  • Planifiez les activités extérieures de votre enfant en fin d’après-midi ou en soirée. La quantité de pollen dans l’air est souvent plus élevée en début de journée.
  • Lorsqu’il pleut, le pollen se dépose au sol. Allez faire une promenade peu après une averse, ou même sous la pluie : votre tout-petit pourra en plus sauter dans les flaques d’eau à cœur joie!
  • Changez les vêtements de votre enfant dès qu’il rentre afin d’éviter que le pollen ne se répande à l’intérieur de votre maison.
  • Demandez à votre enfant de se laver les mains lorsqu’il rentre à la maison. Si possible, faites-lui prendre une douche ou un bain afin d’éliminer le pollen qui pourrait être collé à sa peau ou à ses cheveux.
  • Gardez les fenêtres de la maison fermées, surtout celle de la chambre de votre enfant.

Quelle est la place des médicaments chez l’enfant allergique?

Malgré toute votre bonne volonté, vous ne pourrez pas toujours empêcher votre tout-petit d’entrer en contact avec le pollen, surtout s’il tient absolument à se rouler dans l’herbe! Dans ce cas, vous trouverez un allié dans certains produits vendus en pharmacie.

Notamment, les solutions à base d’eau saline offrent une aide précieuse pour atténuer la congestion et les sécrétions nasales. Pour plus de renseignements sur l’hygiène nasale, consultez la fiche Soins du nez : les bons gestes. Par ailleurs, certains médicaments, nommés antihistaminiques, sont disponibles sous forme de liquide oral et peuvent aider à soulager les symptômes des allergies chez les tout-petits.

Comme pour tout autre médicament en vente libre destiné aux enfants, il est suggéré de toujours obtenir les conseils de votre pharmacien avant de vous procurer un antihistaminique. En plus de vous aider à faire un choix juste et éclairé, il vous renseignera sur les modalités d’emploi du médicament, les précautions à prendre et les effets secondaires possibles. Rappelez-vous l’importance de bien mesurer la dose en fonction de l’âge et du poids de votre enfant.

L’arrivée du beau temps devrait être synonyme de plaisir et de joie, et non pas d’éternuements et de nez qui coule! La période estivale devrait être l’occasion de créer de beaux souvenirs en famille, alors ne laissez pas les symptômes d’allergie assombrir le portrait d’un été parfait.

Pour plus de renseignements sur les allergies saisonnières et leur traitement, consultez votre pharmacien. Il est là pour les parents et leurs trésors en toute saison!

×

Envoyer à un ami

Le soulagement des allergies saisonnières chez l’enfant

Votre enfant a hâte de profiter pleinement du beau temps pour jouer dehors? Ne laissez pas les allergies saisonnières gâcher ses activités en plein air!
De :
À :

Chargement en cours...