Le fer : un allié pour la santé

Le fer est un minéral indispensable au bon fonctionnement du corps. Voyez comment vous assurer qu’il occupe toute la place qui lui revient!

Le fer et l’anémie

Le fer sert à la production d’hémoglobine, nécessaire à la fabrication des globules rouges du sang. Ces derniers veillent au transport de l’oxygène qui doit être acheminé partout dans l’organisme.

Il existe différents types d’anémie. Une diminution du taux de fer dans le sang peut entraîner une anémie dite ferriprive. Ce problème peut se traduire par divers symptômes dont la fatigue, la faiblesse et la pâleur. Parfois, aucun symptôme ne se manifeste. L’anémie ferriprive peut être provoquée par diverses causes, notamment :

  • des menstruations trop abondantes;
  • une hémorragie;
  • un cancer;
  • une affection réduisant la capacité du corps à absorber le fer (maladie cœliaque, gastrite, chirurgie bariatrique, etc.);
  • une grossesse multiple;
  • un accouchement;
  • le végétarisme.

Le fer dans l’alimentation

Un individu en santé et ayant une diète équilibrée réussit habituellement à combler ses besoins en fer par l’alimentation. Plusieurs aliments constituent de bonnes sources de fer :

  • la viande;
  • le poisson;
  • la volaille;
  • les épinards;
  • les céréales à grains entiers;
  • les pois chiches;
  • les lentilles;
  • les graines de tournesol.

Toutefois, les personnes présentant une carence en fer ne parviennent pas toujours à combler leurs besoins seulement par des modifications alimentaires. Voilà pourquoi bon nombre d’entre elles doivent se tourner vers la supplémentation.

Les suppléments de fer

Le traitement de l’anémie ferriprive repose sur la supplémentation en fer. Les suppléments, qui peuvent être administrés par voie orale ou injectable, servent à augmenter les réserves en fer du corps, de manière à favoriser la production d’hémoglobine.

Les suppléments oraux de fer sont disponibles en pharmacie. Ils peuvent être prescrits ou, dans certains cas, achetés sans ordonnance. Avant de se les procurer, mieux vaut s’assurer d’obtenir un diagnostic ou un avis médical justifiant leur usage, ce qui nécessite souvent des tests sanguins. Si vous croyez que votre état de santé ou votre situation justifie la supplémentation en fer, parlez-en à un professionnel de la santé, comme votre pharmacien.

Si vous devez prendre des suppléments oraux de fer, prenez note que :

  • Certains aliments ou médicaments peuvent réduire l’absorption du fer par votre système digestif. Demandez à votre pharmacien si cela pourrait être votre cas. Il vous conseillera peut-être d’espacer les prises.
  • Les suppléments de fer peuvent causer des effets secondaires tels qu’un goût métallique, des brûlures d’estomac, des nausées, de la constipation ou une coloration (noire) des selles. Si vous ressentez ces effets, demandez à votre pharmacien comment les atténuer.
  • Comme la vitamine C favorise l’absorption du fer, il pourrait être bon de prendre votre supplément avec un verre de jus d’agrumes.
  • Les suppléments de fer sont mieux absorbés lorsqu’ils sont pris à jeun. Cependant, puisqu’ils peuvent causer des effets secondaires digestifs, il peut être préférable de les prendre en mangeant.

Pour tout ce qui touche la santé, n’oubliez pas que votre pharmacien est toujours là pour vous aider et répondre à vos questions!

×

Envoyer à un ami

Le fer : un allié pour la santé

Le fer est un minéral indispensable au bon fonctionnement du corps. Voyez comment vous assurer qu’il occupe toute la place qui lui revient!
De :
À :

Chargement en cours...