Le focused concealing, mode d’emploi

On veut cacher un bouton gênant, flouter une zone ciblée ou travailler notre teint sans pour autant couvrir notre visage de pigments? La technique pour nous : le focused concealing. À nos (petits) pinceaux!

Qu’est-ce que c’est?

Mis au point par l’expert beauté Matthew Waitesmith, le focused concealing repose sur le travail des détails : plutôt que d’étendre un produit pour le teint sur de grandes surfaces – comme avec le contouring ou le strobing – on se concentre sur des points spécifiques pour camoufler les imperfections, ajouter de l’éclat à notre teint ou magnifier nos traits. On rend ainsi notre peau uniforme et lumineuse tout en obtenant un effet plus naturel, voire plus convaincant, qu’avec une grande quantité de pigments. 

On nettoie le visage en profondeur.

Parce qu’elle repose sur une utilisation minimale du maquillage, cette technique rejoint le principe central de la skinification – LA tendance phare de 2020-2021 : garder la peau la plus naturelle possible, et miser sur les soins plutôt que sur les pigments pour qu’elle reste à son meilleur.

Comment on fait?

Pour corriger

On veut gommer des imperfections? On commence par identifier ce qu’il faut camoufler. Voici quelques cibles de choix :

  • les rougeurs qui constellent les ailes du nez;
  • les ridules aux commissures des lèvres;
  • les zones d’ombre sur l’arcade sourcilière ou autour des yeux;
  • Les petits boutons et les taches brunes sur les joues, le menton ou le front.

Une fois qu’on a ciblé les zones à travailler, on y dépose une touche de correcteur liquide ou en crème, puis on estompe. C’est tout!

Pour magnifier

Si notre objectif est de travailler nos traits, la méthode reste la même. Seul l’endroit où on applique le correcteur change en fonction de l’effet souhaité. On peut, par exemple…

  • Ajuster les proportions de nos yeux. Un point clair aux coins internes donne l’impression qu’ils sont plus éloignés l’un de l’autre, et une nuance un peu plus sombre aux coins externes les élargit.
  • Donner une allure plus pleine à nos lèvres. Il suffit de tracer deux points sur la lèvre inférieure, et un au milieu de la lèvre supérieure avec le correcteur, puis d’estomper avant d’appliquer notre rouge.
  • Ajouter de l’impact à notre maquillage. Une touche de correcteur peut accentuer le contraste près d’une ligne de traceur noir, sous des sourcils travaillés ou au-dessus de lèvres colorées.

Les trois règles d’or du focused concealing

  1. Utiliser un pinceau en poils synthétiques à bout plat, assez petit pour nous permettre de travailler avec contrôle et précision et assez souple pour estomper sans laisser de trace.
  2. Trouver un correcteur qui se fond parfaitement à notre peau pour ne pas attirer l’attention sur les zones touchées.
  3. Sceller le maquillage avec un nuage de poudre libre translucide et extra fine.

Nos suggestions

Poudre faciale, 70 g, Translucide moyen
Marcelle

Poudre faciale, 70 g, Translucide moyen

Cette poudre libre uniformisante vous donne un teint velouté en un tournemain.

Pinceau poudre, 1 unité
Personnelle Cosmétiques

Pinceau poudre, 1 unité
Portfolio correcteurs professionnels 4 en 1, 20 g
Lise Watier

Portfolio correcteurs professionnels 4 en 1, 20 g

Un spectre de cinq correcteurs conçus pour corriger et camoufler les imperfections et les cernes. Enrichi d'extrait d'écorce de Magnolia apaisant permettant de diminuer l'apparence des rougeurs et imperfections.

Fit Me Correcteur, 6,8 ml
Maybelline New York

Fit Me Correcteur, 6,8 ml
×

Envoyer à un ami

Le focused concealing, mode d’emploi

On n’est pas une adepte du fond de teint, on veut cacher un bouton gênant ou flouter une zone ciblée… Pour tous ces cas, il y a une technique : le focused concealing. À nos (petits) pinceaux!
De :
À :

Chargement en cours...