Combattre la sueur causée par le stress

Plusieurs facteurs peuvent nous faire suer, proprement dit : l’activité physique, une température ambiante élevée ou encore une situation qui nous stresse. Ici, on s’intéresse à la sueur causée par le stress, en plus d’offrir quelques solutions pour prendre le contrôle de la situation.

À quoi sert la transpiration?

La sueur a deux rôles principaux. Le premier est de rafraîchir le corps afin d’éviter qu’il ne surchauffe lorsqu’on fait un effort physique ou lorsqu’il fait très chaud, par exemple. Lorsque notre température corporelle monte, nos millions de glandes sudoripares eccrines, qui se trouvent un peu partout sur le corps, se mettent graduellement à produire de la transpiration.

Le deuxième rôle de la sueur est de répondre à une « menace ». Lorsqu’on est anxieux, nos glandes apocrines, présentes surtout sur les aisselles, se mettent soudainement et rapidement à secréter de la sueur. C’est d’ailleurs ce type de transpiration qui cause souvent une mauvaise odeur corporelle. Dans le passé, suer en situation de stress aurait été utile pour permettre à nos ancêtres de mieux agripper une arme pour se défendre. Quant à l’odeur, elle aurait pu aider à éloigner les prédateurs ou à signaler un danger aux autres membres de la communauté.

Pourquoi la sueur cause-t-elle de mauvaises odeurs?

La sueur secrétée en situation de stress est composée à 80 % d’eau et à 20 % de lipides et de protéines. Ces lipides et protéines servent de nourriture et de carburant aux bactéries présentes sur la peau, qui les transforment ensuite en déchets. Ce sont ces déchets laissés sur la peau qui causent l’odeur qu’on remarque souvent lorsqu’on est nerveux ou anxieux. Pour ce qui est de la sueur liée à l’effort physique ou à la chaleur, elle est composée à environ 99 % d’eau; c’est donc dû à sa très faible concentration en lipides et en protéines qu’elle est quasiment inodore.

Notre réaction naturelle lorsqu’on se rend compte qu’on dégage une mauvaise odeur corporelle? Notre niveau de stress augmente et on se met à transpirer davantage. Cela devient un cercle vicieux de stress (et de sueur!) qu’il peut s’avérer difficile de maîtriser. Autre ironie : la peur de suer et de sentir mauvais peut nous porter à suer. Et lorsque les autres détectent cette odeur, même de façon subconsciente, ils peuvent, eux aussi, se mettre à suer. Ouf!

Maîtriser les mauvaises odeurs

En plus de se doucher ou de prendre un bain quotidiennement, on peut s’aider en adoptant quelques stratégies simples.

  • Utiliser un déodorant contenant des sels d’aluminium est un bon début. Nos glandes sudoripares absorbent l’aluminium, formant un bouclier qui bloque la sueur.
  • En vue d’un événement stressant, on applique son déodorant le soir précédent. On a tendance à moins suer la nuit; les sels d’aluminium seront donc absorbés plus facilement et le corps disposera de plus de temps pour former des barrières. On pourra toujours en réappliquer au besoin!
  • On apprend à se relaxer. Que ce soit en se concentrant sur sa respiration pendant quelques minutes, en faisant nos postures de yoga préférées, en prenant le temps de se faire un petit massage, ou encore en humant une huile essentielle relaxante, on prend le temps de se détendre pour diminuer notre niveau de stress général.

Notre suggestion

Nexxus Oil Infinite
Women Mitchum DryTM
antisudorifique et désodorisant
en vaporisateur
×

Envoyer à un ami

Combattre la sueur causée par le stress

Plusieurs facteurs peuvent nous faire suer, proprement dit : l’activité physique, une température ambiante élevée ou encore une situation qui nous stresse. Ici, on s’intéresse à la sueur causée par le stress, en plus d’offrir quelques solutions pour prendre le contrôle de la situation.
De :
À :

Chargement en cours...